Passer au contenu

Article: 1er décembre 1600 : Création de la compagnie britannique des indes orientales

1er décembre 1600 : Création de la compagnie britannique des indes orientales

December 1st 1600: Creation of the British Company in the West Indies - Histoires de Parfums

La genèse

Les portugais sont les premiers à s’établir dans les Indes orientales, ils créés alors les premières routes commerciales avec l’Europe. Leur domination durera tout le XVIs, mais leur manque de moyens humains et financiers leur feront perdre le monopole face aux hollandais qui se lancent dans l’aventure à la fin du XVIs et fondent quelques années plus tard en 1602 la Compagnie unie des indes orientales (la V.O.C : Vereenigde Oostindische Compagnie).

Les anglais qui voient les bénéfices énormes que les portugais et les hollandais tirent du commerce avec les indes, décident à leur tour de créer leur propre compagnie. Ils obtiennent le 31 décembre 1600 une lettre patente de la reine qui autorise pour une durée de quinze ans, la création d’une Compagnie des Indes orientales. Cette lettre accorde à la compagnie le monopole commerciale pour toutes les régions situées au delà du cap de Bonne espérance.

La montée en puissance et l’apogée

Les britanniques vont se livrer à une concurrence acharnée avec les hollandais pour contrôler le commerce des indes orientales.

En Indonésie bien que les hollandais soient déjà implantés, les anglais établissent leurs premiers comptoirs. Mais au bout de quelques années, ils perdent la bataille et doivent se retirer en 1619 en direction de l’Inde.

En Inde les anglais vont supplanter les hollandais et établir de très bonnes relations avec les mongoles qui règnent alors sur le continent. Ce succès s’explique par le savoir faire des agents anglais qui contrairement aux hollandais sont des commerçants avant d’être des marins. Ils rencontreront le même succès en chine obligeant les hollandais à se concentrer uniquement sur l’Indonésie et le Japon.

La compagnie britannique possédait sa propre armée avec laquelle elle remporte des victoires importantes au cour du XVIIIs sur les autorités locales qu’elle fédéralise. Grâce à ce procédé la Compagnie britannique des indes orientalesimpose son monopole commerciale sur de vaste régions. A son apogée, elle règne sur la majeure partie de l’Inde, Hong Kong, le Bengale, la Birmanie, Singapour.

La fin de la compagnie

Sur l’ensemble des territoires qu’elle contrôle, la compagnie doit administrer de façon directe ou indirect environ 250 millions de personnes, ce qui dépasse largement ses capacités. D’autres facteurs comme les famines et les guerres locales viennent mettre à mal son fonctionnement et ont un impact important sur les comptes.

Le monopole qui lui a été accordé est également très critiqué en Angleterre. Sous la pression des autres entreprises anglaises, le roi George III met fin au monopole commercial de la compagnie en 1813. Peu à peu, sa gestion passe sous le contrôle du parlement anglais et c’est finalement le 2 août 1858 qu’est voté au parlement la dissolution de la compagnie pour le 1erseptembre de la même année. La longue dissolution de la compagnie commence, elle se terminera le 1erjanvier 1874.

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

En savoir plus

Le Café des Musées

Bistrot parisien authentique depuis 1924, le Café des musées vous accueille dans une ambiance conviviale et chaleureuse en plein cœur de Paris. En savoir plus

En savoir plus

10 décembre 1901 : les premiers prix Nobel

Depuis sa fondation, l’organisation du prix Nobel a décerné 590 prix à 935 personnes ou organisations. Son but est de promouvoir chaque année les personnes « ayant apporté le plus grand b...

En savoir plus